Le Kiki de tous les Kikis

     « Dis bonjour à ton cousin ! » Darwin te parle et tu acceptes l’idée d’être sorti de la fermeture éclair située dans le dos d’un chimpanzé ?! Ben oui, tu sais qu’actuellement c’est presque 99% de ton ADN qui est similaire à celui du singe. Tu es d’ailleurs gentiment rangé dans ce groupe en raison de ta face simiesque et de ton coccyx. Que nenni et vaste fumisterie ! Pardi et par tous les saints ! Cachez-moi ce singe que je ne saurais voir pour reprendre Pascal Picq.

 

     Parce que oui, c’est juste la conséquence d’une vulgarisation qui ne fonctionne que par raccourci et que parmi cette infime différenciation, la position et l’expression des gènes interviennent. Autrement dit si l’homme et le singe partagent un peu plus de 98% d’ADN, ce n’est pas de la même manière. A plus forte raison, cette dissimilitude dérisoire d’1% entre ton espèce et celle du Kiki, équivaut à quelque chose comme 30 millions de variations qui vous distinguent. Mais là où l’essentiel du raccourci se joue, ça reste sur l’ADN même. Accroche-toi bien pour la révélation suivante… En réalité ce rapprochement génétique de 98,5% entre Kiki et toi, n’est semblable que sur une partie du génome commun à vos 2 espèces, non sur la particularité de chacune dans la mesure où Kiki a 24 paires de chromosomes et toi 23, en raison d’une supposée fusion de la dernière paire. Plus précisément, ce rapprochement ne porte que sur les gènes « codants » qui ne représentent que 1,5% de ton ADN. Ce chiffre tomberait donc en désuétude face à la comparaison intégrale des génomes de l’homme et du chimpanzé pour se traduire par : 98,5% de 1,5% de l’ADN humain est commun avec celui du singe. Dans le même genre d’ailleurs, une partie de ton ADN est similaire à celui de ton copain le géranium en train de bronzer sur le balcon pendant que tu galères à gagner ta croûte. Tu acceptes mieux la proximité florale ? Tu restes néanmoins un bonobo alors fais-toi à l’idée ! Oui, tu as un parent commun avec le chimpanzé, un ancêtre si tu préfères même si on cherche encore le fémur… et accessoirement tout ce qu’il y a autour, soit la carcasse intégrale mais on pourrait se contenter d’une phalange pour le bien de la science.

     Cet aïeul lointain dit DAC comme dernier ancêtre commun, a donné naissance à différentes lignées et tu te situes sur l’une d’elles. Ton cousin Kiki est sur une autre branche mais la plus proche de toi. Reprends la lignée des kikis, c’est la lignée des kikis hominidés. Il y a le kiki orang-outan, le kiki gorille, le kiki homo sapiens et le kiki chimpanzé, ça c’est pour le portait de famille complet des fameux kikis hominidés. Ces petits kikis ne sont pas liés directement mais partagent un papi kiki dans le passé. En fait c’est un super papi kiki parce que c’est le kiki de tous les kikis ! Le kiki qui n’est ni un chimpanzé, ni un homme parce que ces espèces n’existent pas encore, avant l’apparition des cousins kikis… C’est bon tu peux ranger le crucifix, la Bible, ton latin et accepter la parenté. Amen ! Rédiger 2 pages avec « kiki » tous les 3 mots ça risque d’être compliqué. Et puis en fait ce sera peut-être plus clair avec un schéma que « coucou, tu veux voir mon kiki ? » :

lignée de l'évolution

     C’est néanmoins problématique d’expliquer que tu ne sois pas qu’un bonobo conscient, à moins que ce soit le fait que tu en es un qui pose problème. L’un dans l’autre, ça semble être la même chose. Pourtant le bouffeur de bananes qui te sert de cousin, a l’intelligence dans certaines tribus, de désamorcer le conflit par le sexe. La tension sexuelle, souvent litigieuse car non assouvie, s’explique donc pour notre gentille famille de frustrés. Savoir pour quelles raisons tu échoues devant Danse avec les stars après des années d’évolution reste malheureusement une énigme. La difficulté est surtout l’embûche de la religion qui s’insurge, bien que Jean Paul II ait reconnu Darwin comme une théorie et non une hypothèse. Le problème c’est aussi celui de la science qui n’a d’autre choix que de faciliter le schmilblick. Oui, la science te prend pour un con ! Du moins, elle est consciente qu’une partie des données t’échappe et procède par phrases « choc ». Mets-toi un peu à sa place, à la science ! Comment faire autrement pour que toi, oui toi, qui te demandes combien coûte un ticket de bus, tu puisses saisir alors que la moitié des termes t’est inconnue. La bonne nouvelle c’est qu’on a peut-être enfin compris le sens du « il est pas fini ou seulement à la pisse ».

     Explication ! Notre espèce de gens tout le temps debout est en réalité le fruit d’une sélection active mais pas vraiment darwinienne. Ne jette pas Darwin pour autant, il fait loi mais jusqu’à un certain degré. Notre espèce homo sapiens s’inscrit davantage dans un processus qui tient d’un récit nommé anthroprogonie bioactive, c’est-à-dire un devenir mêlant faits biologiques et mythologiques. L’anthropogonie c’est supposément l’équivalent d’un ascenseur vers la conscience pour reprendre l’expression de Sloterdijk, une star allemande de la philo et le truc du bonobo conscient, c’est le sien. Ouais j’avoue, j’ai mal à la main à force de beigner tout ce qui bouge alors je laisse Sloterdijk un peu claquer ton cul dodu de bipède.

     C’est qu’il faut être logique ! Tu n’es pas descendu d’un arbre pour te faire miraculeusement homme dixit le moustachu de la philo. Tu es le résultat d’une symbiose de 4 facteurs qui sévissent un peu, partout, chez toutes les espèces mais qui fusionnent seulement chez l’humain. Ce sont surtout 4 facteurs qui excluent le genre homo de sa parenté animale d’hominidés pour faire de lui un monstre. Hé oui ! Le petit homo est un rejeté et un anormal qui s’humanise jusqu’à être ce bonhomme sapiens que tu es. Il est le bestiau domestiqué sans domesticateur, l’homo !

     Tu as peut-être déjà en effet remarqué que certains animaux dits sociaux se déplacent en troupeaux ?! Ce phénomène est celui de l’insulation et il s’est peut-être bien produit sur un groupe isolé de kikis hominidés pour tracer un chemin vers le genre homo… La particularité de l’insulation du troupeau c’est en fait de s’apparenter à un « utérus », une membrane de protection créée par certains membres à la périphérie. Ce sont eux qui prennent l’essentiel dans la face, la petite pluie de merde et la grosse, le zef et les dangers de l’extérieur. Ils sont un bouclier vivant permettant aux spécimens les plus délicats de l’espèce d’évoluer à l’intérieur des frontières du groupe. Maman et son petit qui sert à rien dans l’immédiat, sont au milieu, protégés par les kamikazes de la vie. La météo n’est pas la même au chaud, parmi les autres. Là, Darwin peut commencer à remballer ses lois parce qu’elles ne règnent plus aussi strictement dans la couveuse de l’insulation. Le vagin à échelle de bestiaux permet effectivement aux inadaptés et aux petites fiottes de reculer la sentence de leur mort. Soyons lucides, les plus fragiles sont aussi les plus boulets et pourtant ils sont une bonne partie du devenir. 

     A l’abri dans ce cocon, peut alors se déployer la suppression des corps. C’est ce moment où la pierre permet de distancier davantage l’extérieur. La technique est donc là. Comment ? Mystère ! Le pré humain a-t-il attrapé une pierre ou lui est-elle tombée entre les mains ? Énigme insondable qui provient peut-être de l’accidentel. Quoi qu’il en soit la technique tient un peu plus loin les ravages du monde et ouvre une brèche dans l’animalité pure et dure. Elle se retrouve aussi chez des cousins comme Kiki le chimpanzé qui sait pêcher des termites, casser des noix, laver des patates. Mais la technique des cousins ne reste qu’une prototechnique dans la mesure où elle ne connaît pas d’innovations majeures ou cumulatives. Savoir-faire, maîtrise, abstraction sont une spécificité de l’homo sapiens, ce singe savant que tu es, aussi surnommé à l’occasion Faber pour celui qui fabrique. De son côté Kiki le chimpanzé, ne maîtrise pas les chaînes intellectuelles longues. En gros, 2+2 = 4 ça peut passer chez ton cousin mais lui demande pas la racine carré de Pi. Oui, ton cousin s’avère incapable de théoriser et de réutiliser un outil pour un autre objectif que celui qu’il lui connaît et ça fait des années qu’il redouble sa grande section. Kiki le chimpanzé a quand même droit à un bon point parce que je l’aime bien et qu’il est balèze ! Sache que ton cousin Kiki sait lui aussi utiliser une tablette et détient une mémoire immédiate plus performante que la tienne. Bon d’accord, tu es le seul à t’inscrire dans le cadre de l’anthropotechnique qui correspond à cette possibilité de te faire devenir par la technique mais heureusement ! Tu n’as aucune spécialisation de naissance, pas de griffes, pas d’ailes. Tu es un pauvre petit être démuni pour ta défense. Tu es en ce sens le produit et le résultat de la technique parce qu’elle modifie ta biologie. Tu ne faisais d’ailleurs déjà qu’un avec elle, bien avant de t’alimenter en passant par le Drive de Leclerc. C’est que si la technique est outil, elle n’est pas que ! Elle est aussi technique de chasse et art de la guerre qui ont permis à ta famille de charognards de changer d’alimentation. Finies les baies, les carcasses à moitié bouffées par des plus gros que toi. Armé et maître du feu, stratège aussi, tu es passé de la joie d’un régime riche en fibres à celui des protéines cuites. L’air de rien, un steak à point ça coince moins entre les dents ! Ça dégage tes mâchoires ainsi que ton cortex de babouin, désormais à même d’accueillir un peu plus de neurones. Au final, tu sautes plusieurs cases au Monopoly de l’évolution sans passer ta vie sur des latrines de fortune. Mieux assimilées par ton organisme, les protéines entraînent alors un raccourcissement de ton intestin. Rien ne se perdant, c’est tout un surplus de kilojoules qui est redistribué vers ton cerveau.

Evolution du volume crânien

Caractéristiques de l’évolution du crâne : Réduction de la taille des dents et des mâchoires, développement du front et du menton, réduction du crâne facial associée à une augmentation du volume cérébral.

     Génial ! Tu t’apprêtes désormais à atteindre le summum de la bévue de l’évolution. Tu te souviens qu’il fait chaud parmi tes compagnons de Panurge ? Tu sais aussi que les dangers de l’extérieur sont moins intimidants avec la technique. Et là où il fait bon d’être au chaud et en sécurité, s’opère un ralentissement, un peu comme le syndrome de la couette le matin. C’est le palier de la néoténie où le temps biologique se suspend, la majorité est loin et l’immaturité perdure. Mais il n’a jamais fait aussi bon d’être un Tanguy. Te vexe pas ! Les plantes sont elles aussi des attardées dans les milieux secs. De même pour Axolotl que tu ne connais pas encore. C’est un drôle de truc qui se maintient à l’état larvaire et ton visage est dans le même genre : une insulte à la nature ! Oui, ton nez est ce museau animal qui ne s’est pas formé en raison de la persistance des traits fœtaux. Ta biologie est un inachèvement et ton cerveau, le résultat d’une débilité congénitale comme le disait si bien Louis Bolk. Que tu le veuilles ou non, tu es effectivement issu de l’erreur comme tous ceux de ton espèce, véritable petit bâtard d’une naissance prématurée…

Le Kiki de tous les Kikis

De gauche à droite : Chimpanzé enfant et adulte.

     Je te laisse digérer le truc… Oui, tu as le droit de faire un câlin au kiki de ton enfance, le vrai, pas ton chimpanzé de cousin. Le kiki de ton enfance est molletonné, spongieux et absorbe les larmes, tu peux te laisser aller. C’est bon ?

     Donc oui tu es une erreur à ta manière car tu es né trop tôt. Faudrait genre 21 mois de gestation en réalité pour que tu naisses de manière dite achevée et complète. L’étroitesse du bassin de ta maman, l’a contrainte à une expulsion rapide du fœtus que tu es encore quelque part à ta naissance. 9 mois ça peut sembler long mais c’est en réalité insuffisant pour que ton cerveau soit complétement formé. A ta venue au monde, ton bulbe gris est l’équivalent d’un Malabar fraîchement mâché et donne lieu à une étonnante plasticité. Pâte à modeler qu’il est, il est ouvert à tout un monde. Cet inachèvement a la particularité de te placer dans une situation de dépendance exceptionnellement longue pour le règne animal. Inutile, désœuvré et inapte que tu es, tu as besoin de soins, d’adultes pour veiller sur toi. Ce rapprochement social stimule ton morceau d’encéphale inabouti et correspond à un éveil mental insoupçonnable. La « créature lacunaire » que tu es, comprend enfin et néanmoins toute la pertinence d’un « t’es pas fini ». Un « t’es pas fini » qui exige de plus en plus de temps de couveuse artificielle et technique en l’occurrence.  

Foetus de chimpanzé et d'humain

A gauche : Fœtus de macaque au 44ème jour. A droite : Fœtus humain au 49ème jour.

     Le dernier facteur de l’anthropogonie donne un peu plus de résistance à cet ensemble de bourdes que tu es. Il ficèle le sac de nœuds à sa manière et prolonge la serre artificielle. C’est le mécanisme de la transposition, ce temps des rites, du langage, de l’écriture et des habitudes sociales qui permettent de déjouer le pire. Le cousin kiki, de son côté, peut communiquer mais non de manière articulée. Son larynx est trop haut et ce pauvre kiki est presque sourd, enfin c’est peut-être qu’un préjugé… Une étude du trimestre dernier démontre qu’il pourrait prononcer des voyelles et que ça se jouerait en réalité au niveau neuronal. Heureusement, il peut contourner ce problème à défaut de chanter des vocalises et apprendre la langue des signes grâce à toi, le bouffeur de Nutella qui détruit son habitat. Ton cousin a d’ailleurs aussi des coutumes sociales et gastronomiques, comme le manger des poux sur la tête de son voisin en guise d’apéro. Ses us sont cependant moins officiels, s’il privilégie la caresse et le partenaire unique, il ne finit pas eunuque pour une incartade. L’inceste est en outre naturellement une chose qui ne traverse pas son bulbe de macaque et, il s’adonne régulièrement à la compassion contrairement à tes plus proches parents. Si la transposition s’avère alors si essentielle pour ta famille d’erreurs, c’est qu’elle peut redevenir à tout moment une petite crotte insignifiante face à la nature toute puissante. Elle est de même sans cesse menacée par l’éventuel déversement de ton animalité tant bien que mal humanisée et contenue. La précarité physique, induite par le privilège intellectuel, reste toujours un péril pour la survie de tes rejetons à peine finis. L’époque du jadis, florilège des mythes et des religions, fournit en ce sens des pistes de reconstruction et de cohésion face aux dangers. L’écrit et ses histoires soudent ta famille de kikis qui vénèrent alors un roi des Kikis pour justifier son existence. Ce roi est Dieu ou le dollar comme tu le sais ! Mais il est vrai que ton cousin Kiki est l’unique kéké… Et toi, juste un singe raté.

–––

     Pour aller plus loin :