J’suis borderline !

     Viens par ici que je te fasse découvrir un tube sorti tout droit de derrière les fagots dont, seul Tonton Marco a le secret.

 

     Commencer en musique sans introduire directement ce monument du cynisme, c’est passer à côté de l’essentiel du désabus musical et du fond du fond aussi, mais ça, c’est bonus. Alors écoute-le et même plutôt bien, voire en boucle, parce qu’aux dernières nouvelles qui datent déjà de 3 ans, il n’y aura pas de second Graou. Et parce que ça se passe en réalité de mots, je te laisse t’ouvrir à cette grande expérience spirituelle sans t’en détourner davantage.

 

     Si tu te demandes quelles sont les autres perles que tonton Marco recèle sous le manteau, il deale du son et pour pas cher, au coin d’un détour FB : Dire Slamer Lire. Et puis, ça soignera ton sarcasme resté sur sa faim parce qu’il doit m’attendre jusqu’au mois prochain.