La dissidence de Barbie

     Transgressive, transculturelle et transgenre, la Barbie de Annelies Hofmeyr permute les codes. 

 

     On connaissait Sociality Barbie, ce projet instagram faussement ou tristement hipster à la gloire d’une Barbie décidément très Mattel et des féminins de 2017. Cette Barbie toujours glamour, élégante et trendy, les cheveux sensuellement offerts au vent et aux intempéries quoi qu’il advienne. La Barbie un peu casse-couilles en définitive car véritable énième publicité et injonction ! Mais quand chasser le capiton ou maudire Nana parce que surfer avec une couche c’est tout sauf cool, sont la réelle manière dont tu vis ton incarnation de girly, tu ne peux finalement que remercier Annelies Hofmeyr de te faire profiter de son sens de la dérision. Câliner ton amie Mary Jane, t’adonner à une sexualité débridée ou laisser pousser la jungle de ton entrejambe pour en faire des nattes, ne sont plus un tabou mais un début de réconciliation avec toi-même.

     Pour te pardonner d’être parfois une fille pas très fille mais surtout une fille qui subit, rue-toi sur Trophy Wife Barbie comme tu sais le faire le jour des soldes chez Etam (ou chez Noz tous les 7 du mois, selon ta situation).